Skip to main content

Être un aidant pour un proche atteint de TDAH

Comment soutenir un membre de la famille qui vit avec le TDAH

Si votre enfant, votre partenaire ou tout autre être cher a reçu un diagnostic de TDAH, voici ce que vous pouvez faire pour l’aider.

  • Apprenez-en le plus possible sur le TDAHet ses répercussions dans la vie d’une personne. Ainsi, vous comprendrez mieux certains de ses comportements, aurez plus d’empathie et serez mieux outillé pour les soutenir dans la recherche d’un traitement pouvant les aider.
  • Apportez des changements à votre routine familiale.Certaines tâches, telles que se préparer chaque matin pour aller à l’école ou au travail, sont plus difficiles que d’autres pour les personnes atteintes de TDAH. Parfois, il suffit de quelques petits changements pour faciliter les choses, comme se lever plus tôt ou permettre à la personne de prendre plus de temps pour se préparer.
  • Laissez la personne atteinte de TDAH participer à la prise de décisions familiales.Souvent, les enfants atteints de TDAH se font dire quoi faire (ou ce qu’ils ne doivent pas faire). En leur permettant de faire des choix et de prendre des décisions, vous pouvez contribuer grandement à leur donner le sentiment qu’ils sont efficaces, autonomes et en pleine possession de leurs moyens.

Prenez soin de vous-même

En tant que parent, il est important de combler ses propres besoins pour prévenir l’épuisement.

  • Prenez le temps de dormir suffisamment, de bien manger et de faire de l’exercice.En prenant soin de vous-même, vous serez plus disposé à prendre soin de votre enfant.
  • Trouvez un réseau de soutien.Plusieurs parents trouvent que la communication — en personne ou en ligne — avec d’autres parents qui vivent les mêmes choses est utile.
  • Soyez conscient qu’il n’y a pas de mal à ce que votre famille soit différente des autres.Déterminez ce qui fonctionne pour vous et votre famille et ne tenez pas compte des attentes des autres à cet égard.

 

TDAH : Faits vs mythes