1. Face au quotidien
  2. Toutes les histoires
  3. Comment soutenir une personne atteinte de migraine

Comment soutenir une personne atteinte de migraine

Getty Images / PeopleImages

Il est difficile de demander de l’aide. Et c’est particulièrement délicat lorsqu’on vit avec une maladie chronique comme la migraine. Comme on a souvent l’impression d’être un fardeau pour notre entourage, on ne veut pas s’imposer davantage en demandant à nos amis et à nos proches de nous offrir leur soutien.

J’ai dû apprendre à demander de l’aide, et je suis aujourd’hui reconnaissante de pouvoir compter sur le soutien de ma famille et de ma communauté lorsque la migraine me met K.O.
Si vous aimez une personne qui est aux prises avec la migraine — ou toute autre maladie chronique — vous vous demandez peut-être comment vous pouvez la soutenir. Il n’est pas toujours évident de déterminer ce dont l’être cher a besoin, mais la franchise et une communication franche peuvent vous donner un sérieux coup de pouce.

Au cours de mes 30 années d’expérience avec la migraine, j’ai appris — et je continue d’apprendre — comment aider ma communauté à m’aider. Si vous vous demandez quel serait le meilleur moyen de soutenir l’être aimé, jetez un coup d’œil sur les conseils suivants.

Soyez conciliant et gérez les attentes

D’abord et avant tout, il est important de bien comprendre ce que vit ou ce dont a besoin votre proche, quelles sont ses capacités, et de se montrer ouvert. Soyez conciliant si les plans doivent changer. Si vous deviez sortir au restaurant et que la sortie est annulée, vous pouvez passer une commande pour emporter ou reporter la sortie.

Les personnes atteintes de migraine peuvent avoir de la difficulté à se faire de nouveaux amis ou à entretenir les amitiés existantes en raison de l’imprévisibilité de la maladie et de l’invalidité qu’elle cause. Essayez de demeurer présent dans la vie de votre ami et de faire un suivi auprès de lui. Montrez-lui que vous êtes toujours là tout en respectant des limites saines, et soyez conscient qu’il pourrait avoir de la difficulté à retourner votre amitié comme vous le souhaitez.

Renseignez-vous sur la migraine

Bien des gens ne comprennent pas ce que représente la migraine; je ne compte plus le nombre de fois où on a comparé ce que je vis à un mal de tête. En réalité, la migraine est une maladie neurologique qui affecte l’organisme entier. En raison des fausses perceptions à l’égard de cette maladie, ceux d’entre nous qui en sont atteints se sentent souvent jugés ou stigmatisés.

Tenez-vous prêt à écouter votre proche pour savoir et comprendre ce qu’il traverse. Demandez-lui ce qu’il vit et ce qu’il trouve le plus difficile. Faites des recherches sur le sujet. Ainsi, vous comprendrez mieux tous les tenants et aboutissants de la maladie, ce qui devrait vous aider à mieux aider votre proche.

Suivre le parcours d’autres personnes en lisant des blogues ou en vous joignant à des communautés sur les réseaux sociaux peut aussi être utile. Parfois, on peut tirer parti de l’expérience des autres.

Faites preuve d’empathie

Souvenez-vous qu’on ne sait jamais ce qu’une personne vit intérieurement. Manifestez votre empathie pour ce que vit votre proche et offrez-lui du réconfort. Soyez une source d’encouragement et de soutien.

Soyez attentif aux signaux

Apprendre à détecter les signaux non verbaux peut vous aider grandement à soutenir votre partenaire ou un proche durant une crise migraineuse. Lorsque vous aurez pris connaissance des besoins de l’être cher, vous serez peut-être en mesure d’y répondre avant même que la personne ne vous le demande.

Lorsque j’ai la migraine (avant et après une crise), j’ai de la difficulté à parler et à avoir les idées claires. Je me sens souvent trop épuisée pour aider à mon entourage à comprendre que j’ai besoin de soutien.

Au fil des ans, mon conjoint a appris à me connaître par cœur et sait que le fait de sauter des repas est un important déclencheur dans mon cas. Si j’attends trop longtemps avant de manger, mon corps me lâche complètement. Une fois que la migraine s’installe, décider ce que je veux manger devient si compliqué que je ne peux pas me décider ni même ouvrir la bouche pour parler.

Lorsqu’il reconnaît ces signes, mon conjoint prépare ou commande des aliments qui ne déclenchent pas la migraine et me fait boire de l’eau immédiatement. Sa capacité à comprendre ce dont j’ai besoin en cet instant-là m’est extrêmement utile.

Il est essentiel de simplifier la communication

Bien souvent, j’ai trop mal pour parler, trop mal pour bouger ou trop mal pour demander de l’aide.

Posez des questions simples et directes : veux-tu que je t’apporte un lunch santé? Veux-tu un verre d’eau? La lumière est-elle trop forte? Veux-tu que je l’éteigne? Veux-tu que je surveille les enfants pendant que tu te reposes? Encore mieux, apportez toute de suite votre aide si vous savez ce dont la personne a besoin. Des petits détails peuvent faire une énorme différence. Faites un suivi en envoyant un message texte à l’être cher pour lui montrer que vous continuez à le soutenir.

En fin de compte, demander, recevoir et donner de l’aide peut être difficile pour toutes les personnes concernées. Plus vous serez informé et compatissant, mieux vous aiderez l’être cher. Une saine compréhension de ses besoins permettra à celui-ci de combattre la migraine et de s’en rétablir plus efficacement. L’amour, le soutien, une présence positive et une approche proactive comptent parmi les meilleurs remèdes.

J’ai trouvé cet article:

Partagez cet article:


Vous pourriez aussi être intéressé(e) par ce qui suit

Comment parler de la migraine à votre partenaire

Par Sarah Rathsack
Lire la suite

Ce que je veux que mes proches comprennent au sujet de la migraine

Par Jaime Sanders
Lire la suite

Tenir le coup malgré la migraine

Par Sarah Rathsack
Lire la suite