1. Face au quotidien
  2. Toutes les histoires
  3. Comment parler de la migraine à votre partenaire

Comment parler de la migraine à votre partenaire

Getty Images / Pekic

Naviguer entre les écueils de l’existence lorsqu’on vit avec la migraine peut être difficile. Cela affecte non seulement la personne qui est sujette à la migraine, mais aussi les gens qui l’entourent.

Gérer la migraine est un combat qui se livre mieux à plusieurs, mais cela est difficile en l’absence de conversations franches et suivies.

Je lutte contre la migraine depuis mon enfance. Mon mari et moi avons eu des conversations à ce sujet avant notre mariage et, onze ans plus tard, nous en parlons toujours ouvertement.

Au cours de mes onze années de mariage, mes migraines sont passées d’épisodiques à chroniques. Je souffre de migraines plus de quinze jours par mois. Ma maladie a évolué, et il en a été de même pour notre relation avec elle — et pour notre relation de couple.

Mon mari est mon meilleur ami, mon âme sœur et mon combattant de la migraine. Nous travaillons en équipe, mais apprendre à composer avec la migraine est encore un travail en cours.

Voici quelques suggestions sur la manière d’aborder le sujet de la migraine avec votre conjoint.

Gardez une attitude aussi positive que possible

La migraine peut provoquer des sautes d’humeur. En proie à la douleur, qui ne serait pas de mauvaise humeur? Quand je m’adresse à mon mari, j’essaie de faire très attention à ne pas heurter ses sentiments, à ne pas laisser mes paroles dépasser ma pensée à cause de la douleur et à ne pas lui rebattre les oreilles des côtés négatifs de ma situation.

Il est difficile d’avoir une attitude positive quand on se sent vulnérable; cela peut même faire venir les larmes aux yeux ou faire naître un sentiment de frustration ou d’autres sentiments négatifs. Mais il est normal d’éprouver ces sentiments et de les exprimer à son partenaire.

Le fait de parler franchement à mon mari lui permet de me comprendre et de ménager ma susceptibilité quand il découvre des sentiments qu’il ne s’était jamais rendu compte que j’éprouvais.

Ensuite, nous discutons pour savoir comment nous pourrions améliorer les choses. Quel est le plus important facteur de stress et comment pouvons-nous travailler en équipe à combattre ce stress? Y parvenir pourrait se révéler difficile, mais avancer pas à pas pourrait aider.

Évitez de vous blâmer l’un l’autre

Je reconnais que la migraine sape les forces de mon partenaire, aussi je lui permets d’être vulnérable. Ce n’est pas seulement ma vie que la migraine affecte, mais aussi la sienne.

J’encourage mon mari à me dire ce qu’il pense de mon état et comment il l’affecte. Nous discutons pour trouver une façon d’améliorer les choses pour lui sans jeter le blâme sur moi.

Évitez de blâmer quelqu’un. J’ai appris avec le temps à ne pas surcompenser ni sacrifier mes besoins pour amoindrir le sentiment de culpabilité que j’éprouve quand j’ai la migraine. Je dis non quand il le faut, car nous avons compris tous les deux qu’il vaut mieux que je conserve mon énergie pour lutter contre la migraine.

Éduquez les gens qui vous entourent

Il existe beaucoup de ressources qui fournissent des informations sur la migraine et qui expliquent comment vit une personne qui souffre de migraines.

J’éduque mon mari tout en m’éduquant moi-même. Je lui envoie des articles pertinents, des entrées de blogue et des messages sur les médias sociaux pour lui expliquer comment je me sens ou expliciter quelque chose dont nous avons discuté. En plus de mon propre blogue à My Migraine Life [disponible en anglais seulement], deux de mes sites préférés [eux aussi disponibles en anglais seulement] sont les suivants : Migraine.com et American Migraine Foundation.

Comprendre que mon mari n’est pas seul dans sa lutte en tant qu’être cher d’une personne qui souffre de migraines et que je ne suis pas seule non plus dans ma lutte contre la migraine nous est d’une aide précieuse. En outre, le fait de connaître le vécu d’autres personnes et d’en apprendre davantage au sujet de la maladie apporte des précisions sur une situation souvent curieuse.

Mon mari et moi apportons des changements ensemble dans la foulée de ce que nous avons appris. Chaque fois qu’il est disponible, il m’accompagne à mes rendez-vous chez le médecin. Quand il ne l’est pas, je lui relate ma discussion avec le médecin et je lui fais part de la nouvelle ligne de conduite adoptée.

Lui expliquer mon plan de traitement l’aide à mieux comprendre comment il peut m’aider à gérer mes symptômes. Nous posons tous les deux des questions et nous écoutons tous les deux attentivement, car nous sommes toujours à l’affût de conseils avisés.

Appréciez les petits plaisirs de la vie

Même si notre mode de vie est dicté par la migraine dans une certaine mesure, cela ne nous empêche pas d’apprécier les petits plaisirs de la vie. Nous apportons les changements qui nous paraissent les plus salutaires à notre mode de vie.

Quand nous ne pouvons pas souper au restaurant et aller au cinéma, nous commandons quelque chose à manger et nous louons un film. Je remercie le ciel pour chaque instant que je passe avec mon mari et je lui suis reconnaissante de son soutien inconditionnel.

Remettez les conversations importantes à plus tard

Il vaut mieux ne pas amorcer de conversation importante détaillée pendant une crise migraineuse ou lorsqu’une crise est sur le point de commencer ou qu’elle s’achève.

La migraine a tendance à embrouiller le cerveau et elle est propice aux sautes d’humeur; pour cette raison, il vaut mieux choisir un moment plus opportun pour les deux personnes, tant sur le plan affectif que sur le plan physique. Éviter de faire des suppositions et prêter une oreille attentive aux frustrations et aux besoins de l’autre contribuera à dissiper la confusion et le ressentiment qui risqueraient de s’accumuler autrement.

En conclusion

Chaque relation est différente, comme le sont la migraine et la façon dont elle affecte votre relation. Allier l’honnêteté à la gentillesse est la meilleure route à suivre. Rappelez-vous que personne ne choisit d’avoir la migraine.

La migraine évolue avec le temps; il devrait en aller de même de votre vie, de vos attentes et de vos conversations. Travailler en équipe pour le meilleur et pour le pire à travers toutes les épreuves est la clé d’une prise en charge de la migraine couronnée de succès.

Tout comme la migraine, le mariage est un cheminement, et les cheminements les plus fructueux comme les plus laborieux s’effectuent ensemble. Les combats de la vie se livrent à deux et les moments agréables de l’existence se savourent aussi à deux.

J’ai trouvé cet article:

Partagez cet article:


Vous pourriez aussi être intéressé(e) par ce qui suit

Ce que je veux que mes proches comprennent au sujet de la migraine

Par Jaime Sanders
Lire la suite

Tenir le coup malgré la migraine

Par Sarah Rathsack
Lire la suite

5 choses surprenantes qui aggravent mes crises migraineuses

Par Danielle Newport Fancher
Lire la suite