1. Face au quotidien
  2. Toutes les histoires
  3. Huit symptômes d’asthme étranges qui pourraient passer inaperçus

Huit symptômes d’asthme étranges qui pourraient passer inaperçus

Getty Images/

La toux, l’oppression thoracique, l’essoufflement et la respiration sifflante sont quelques-uns des symptômes les plus courants de l’asthme, mais ça ne veut pas dire que ce sont les seuls.

Vous pourriez éprouver plusieurs autres symptômes « étranges » pendant une crise d’asthme ou qui sont annonciateurs d’une crise d’asthme. Certains sont plus courants et peuvent facilement être associés à l’asthme, tandis que d’autres semblent tout simplement bizarres.

Voici une liste de symptômes étranges que vous pourriez ne pas reconnaître.

1. Anxiété

Un sentiment d’anxiété peut précipiter les symptômes d’asthme, tout comme l’asthme peut entraîner un sentiment d’anxiété. Vous pourriez ainsi avoir de la difficulté à déterminer quel a été l’élément déclencheur. Une prise en charge adéquate de l’anxiété et de l’asthme peut aider à éviter que ces deux troubles influent l’un sur l’autre.

2. Difficulté à faire de l’activité physique

Si vous êtes atteint d’asthme mal maîtrisé ou d’asthme provoqué par l’effort, vous pourriez avoir de la difficulté à faire de l’activité physique. Vous pourriez constater que vous n’arrivez pas à faire une activité physique avec la même intensité que d’habitude, ce qui peut être le signe avant-coureur d’une exacerbation de l’asthme.

3. Fatigue, épuisement ou difficulté à dormir

En plus de drainer votre énergie et de vous épuiser, les problèmes respiratoires peuvent vous empêcher de dormir ou vous réveiller plus tôt que prévu le matin. Personnellement, lorsque je suis réveillée par mes symptômes d’asthme, je ne réalise pas toujours immédiatement que c’est ma respiration qui est en cause!

4. Bâillements ou inhalations excessives

Des bâillements ou des inhalations excessives peuvent se produire en réaction à des sentiments de stress, de tristesse ou d’anxiété. Cependant, des études récentes confirment aussi que des bâillements peuvent se produire involontairement pour regonfler les alvéoles (les minuscules sacs alvéolaires) de vos poumons — possiblement en réaction aux faibles taux de gaz carbonique dans le sang. Les données qui démontrent le lien entre les bâillements fréquents et l’asthme ne sont pas très nombreuses, mais bien des gens atteints d’asthme ont indiqué qu’une augmentation des bâillements était souvent le signe d’une exacerbation d’asthme imminente.

5. Démangeaisons

En l’absence d’une réaction allergique manifeste, comme une éruption cutanée ou de l’urticaire, on ne fait pas trop de cas d’une démangeaison. Par contre, chez certaines personnes, cela peut vouloir dire qu’une crise d’asthme se prépare. On ne connait pas exactement la cause de ce symptôme, mais il est observé par les personnes atteintes d’asthme et fait souvent partie de la liste de symptômes des centres de soins respiratoires.

Ce symptôme semble être plus courant chez les enfants (ou on le remarque peut-être plus souvent chez ces derniers étant donné qu’ils ont plus de difficulté à décrire leurs symptômes), mais il peut se manifester à n’importe quel âge.

6. Raclements de gorge

Tout comme le mal de gorge, le raclement de gorge peut être associé à un écoulement postnasal. Et même s’il ne semble pas être lié à l’asthme, le raclement de gorge peut assurément exacerber vos symptômes. Un sondage de petite envergure a révélé que des raclements de gorge fréquents peuvent être un signe d’asthme chez les jeunes enfants.

7. Soif

Si vous prenez des antihistaminiques, ce symptôme peut être associé à vos médicaments. Une augmentation inexpliquée de la soif peut toutefois être le signe qu’une exacerbation de l’asthme est sur le point de se produire.

8. Voix rauque ou perte de voix

Une perte de voix fréquente ou une voix rauque peuvent être attribuées à des symptômes d’asthme. Bien que la toux puisse assurément altérer votre voix, les symptômes vocaux sont probablement liés à l’utilisation de médicaments par inhalation.

Ce qu’il faut retenir

Même si j’ai constaté que les médicaments par inhalation que je prends depuis neuf ans et demi ont changé ma voix (et causé une toux chronique), la plupart de ces symptômes d’asthme étranges sont passés inaperçus. Bien qu’il soit important de bien connaitre les symptômes d’asthme les plus courants, il est aussi utile de pouvoir reconnaître les symptômes plus étranges qu’on n’associe pas d’emblée à l’asthme.

J’ai trouvé cet article:

Partagez cet article:


Vous pourriez aussi être intéressé(e) par ce qui suit

Comment faire une course quand on est asthmatique

Par Beki Cadd
Lire la suite

Comment mes émotions influent sur mes symptômes d’asthme

Par Cróna Tansey
Lire la suite

Parler de l’asthme aux enfants

Par Michelle Rivas
Lire la suite