Skip to main content

Vivre avec le VIH/sida : Votre vie personnelle

Qu’en est-il à présent de mon partenaire? Risque-t-il de contracter le VIH lui aussi?

Votre partenaire sexuel est exposé au risque d’infection. Pour éviter de propager le VIH, respectez les conseils suivants:

  • Si vous n’avez pas de partenaire régulier, utilisez toujours un condom, même si votre charge virale est indétectable. En effet, vous ne voudriez pas contracter une souche de VIH résistante ou une autre ITS (infection transmissible sexuellement) comme la syphilis ou l’hépatite C, qui pourraient affaiblir votre système immunitaire.
  • Si votre partenaire et vous-même êtes ensemble depuis longtemps, assurez-vous qu’il ne risque pas de contracter l’infection. Pour commencer, faites-vous traiter. Si vous prenez vos médicaments anti-VIH exactement comme vous l’a indiqué le médecin et que ce dernier vous suit régulièrement, au bout de six mois de traitement, votre charge virale sera devenue indétectable. À partir de ce moment, si vous continuez à prendre vos médicaments et que vous n’avez pas ni ne contractez d’autres ITS, il est très peu probable que vous puissiez transmettre le virus à quiconque. L’essentiel est de ne pas oublier de prendre vos médicaments anti-VIH et de ne pas contracter d’autres ITS.
  • Si vous avez une relation à long terme avec un partenaire séronégatif et que vous êtes sous traitement depuis moins de six mois, votre partenaire pourrait avoir avantage à recevoir une prophylaxie préexpositionnelle (PrEP). La PrEP, qui est un traitement à l’intention du partenaire séronégatif, consiste en la prise de médicaments anti-VIH très spécifiques éprouvés, qui réduisent le risque que vous lui transmettiez le virus. Les essais cliniques ont montré que si elle est prise régulièrement, la PrEP est efficace à plus de 90 % pour réduire le risque de contracter le VIH. Pour votre partenaire, la PrEP serait indiquée uniquement en attendant que votre charge virale devienne indétectable et que vous demeuriez ainsi pendant au moins six mois sans autres ITS.

Qu’est-ce qui se passe si je suis enceinte? Est-ce que mon bébé aura le VIH aussi?

Si vous êtes enceinte, ou si vous prévoyez le devenir, vous devez savoir que le VIH peut être transmis durant la grossesse ou l’allaitement. Toutefois, si vous prenez vos médicaments correctement, vous pouvez éviter de transmettre le virus à votre bébé. Selon certaines estimations, le risque peut ainsi être réduit de 99%.

Je sens que je devrais parler de ma séropositivité à ma famille et à mes amis, mais je ne suis pas sûr si c’est la bonne décision?

Plusieurs personnes se demandent si elles devraient ou non dire aux autres qu’elles sont séropositives. Si votre diagnostic est récent, vous n’êtes pas obligé d’en parler à tout le monde immédiatement. Commencez par en informer votre partenaire; lui doit être au courant. Vous pourriez aussi désirer en parler à un ami proche ou à un membre de la famille.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise de parler avec une personne de votre entourage, vous aimerez peut-être mieux vous adresser à un professionnel de la santé ou entrer en contact avec un groupe de soutien. L’important est de ne pas vous isoler, surtout dans les premières semaines qui suivent le diagnostic.

 

Choses à faire et choses à ne pas faire quand on vit avec le VIH/sida