Skip to main content

Comprendre l'épuisement des soignants

Considérez, par exemple, la liste de tâches ci-dessous — combien de fois y répondez-vous par « oui », c’est-à-dire que vous en assumez la responsabilité pour la personne dont vous prenez soin?

  • Je coordonne ses rendez-vous médicaux.
  • J’aide aux tâches quotidiennes, comme la préparation des repas, le ménage et les courses.
  • J’offre un soutien émotionnel.
  • Je surveille et supervise.
  • Je fournis des soins infirmiers et d’autres soins de santé.
  • Je gère ses finances.
  • Je planifie son avenir.
  • Je m’occupe des questions juridiques.
  • Je gère et supervise ses médicaments et traitements.
  • Je m’occupe d’elle tout en soutenant ma (notre) propre famille.
  • Je prends soin d’elle et travaille en même temps.
  • Je la véhicule le moment venu.

Si vous avez répondu « oui » à plusieurs de ces tâches, vous devez savoir que le fait de fournir des soins peut également affecter votre santé et votre bien-être dans l’ensemble. Il est donc important que vous acceptiez de ne pas pouvoir en faire autant. En effet, plus vous vous dépensez à prodiguer des soins, plus votre santé et votre aptitude à être un bon aidant risquent d’en souffrir.

Le gouvernement du Canada fournit des renseignements importants sur les conséquences associées à la prestation de ces soins — cliquez ici pour jeter un coup d’œil sur leur étude.


Faites notre auto-évaluation sur l’épuisement des aidants

Voir votre situation